Un été avec Albert – Marie Pavlenko

Auteur : Marie Pavlenko

Publié chez : Flammarion

Nombre de pages : 224 pages

Prix : 14€

Date de sortie : 5 mai 2021


Le résumé :

 » Je l’aime ma mamie, je l’adore même, mais faut avouer, dans le classement international des vacances de folie furieuse, elle se situe assez loin derrière le camping entre potes et les amours de vacances au bord de l’océan.  » Après le bac, l’été de Soledad était tout tracé. C’était compter sans le divorce de ses parents et le début de dépression de son père. Changement radical d’ambiance et direction les Pyrénées, chez sa grand-mère. Alors que Sol imagine ses vacances vouées à un ennui mortel, un événement inattendu vient totalement les bouleverser. Entre journées en plein soleil et nuits terrifiantes, Soledad va vivre un été hors du commun.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

7/10 – Une belle histoire

Je remercie les éditions flammarion pour l’envoi de cette beauté ♡

J’étais impatiente de lire un nouveau roman de cette autrice que j’adore ! Et pourtant sans raison particulière je ne l’ai pas lu de suite à sa sortie mais uniquement cet été, et avec le recul ce n’est pas si dérangeant parce que je trouve que ça reste une lecture parfaite pour l’été !

Peut-être que mamie s’accoutume au silence. Elle ne l’entend plus. Peut-être qu’il tisse un filet insidieux autour d’elle et l’étouffe. À moi, il creuse la poitrine à coup de pioche.

Quand j’ai débuté ma lecture, j’ai pris un peu peur que ce soit un roman « morne » étant donné qu’on parle de deuil et de solitude. On suit donc Soledad qui part en vacances 3 semaines chez sa grand mère dans le trou du monde. Pour cette partie j’avoue avoir sourit puisque ça m’a évoqué quelques souvenirs, je me souviens que j’étais exactement dans le même état quand j’allais chez ma grand-mère. Aucune envie d’y aller, et une fois que j’y étais, je profitais et passait les meilleures vacances de ma vie ! D’autant que les parents de Sol se sont séparés il y a peu, alors cette coupure lui fera alors le plus grand bien. Mais cet été va lui faire découvrir pleins de belles choses.

J’ai été touchée par Soledad et sa grand-mère on sent qu’un lien se créer entre elles au fur et à mesure des pages, et c’est émouvant à souhait. Sol s’habitue a la routine, tout en aidant sa grand-mère au maximum a faire son deuil, qu’elle se sente également moins seule. D’autant que le roman prend une tournure thriller qui ne m’a pas déplu, le tout mêlé à un soupçon de fantastique. Et si au début j’ai trouvé ça un peu tiré par les cheveux, finalement ça correspond bien à l’ambiance dégagée du roman.

Sa maison est immobile. Mais peut être que c’est ce qu’elle cherche après tout. L’immobilité. Elle en a besoin pour cicatriser.

La nature et le partage sont les thèmes clés du roman, et même si je n’ai pas eu de coup de coeur, j’ai passé un excellent moment qui m’a émue, et je vous le recommande !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s