King of Scars – Leigh Bardugo

Auteur : Leigh Bardugo

Publié chez : Milan

Nombre de pages : 514 pages

Prix : 17.90€

Date de sortie : 18 septembre 2019


Le résumé :

Aux yeux de tous, Nikolai Lantsov, roi de Ravka, a tout pour plaire : jeune, charismatique, il est le héros de la guerre civile qui a déchiré le royaume.
Installé depuis peu sur le trône, Nikolai doit pourtant faire face à une nouvelle menace : des forces ennemies semblent bien décidées à envahir le pays, dont les frontières sont affaiblies, et les coffres vides. Nikolai doit donc trouver un moyen de rétablir les finances, forger de nouvelles alliances et renforcer son armée de Grishas, cette élite magique qui a tant souffert de la guerre civile.
Or, la plus grande menace pour le royaume n’est autre que le roi en personne ! Victime, pendant la guerre civile, d’une terrible malédiction, Nikolai se transforme presque chaque nuit en une monstrueuse créature que seuls quelques Grishas semblent pouvoir contenir.
Hélas, les ténèbres qui habitent le jeune monarque sont de plus en plus fortes, et Nikolai craint de devenir un monstre pour toujours.
Résolu à combattre le mal qui le ronge, il décide de partir en quête de réponses dans un lieu où règne la plus sombre des magies..


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

7/10 – Un retournement inattendu

Un roman qui est dans ma pal depuis une éternité que j’ai enfin lu ! Je l’ai lu en lecture commune avec Coco d’ailleurs, et j’étais extrêmement impatiente de retrouver Nikolaï, ça faisait plus d’un an que j’avais lu les grisha et c’est un personnage qui m’a vraiment marquée à l’époque. Alors on s’est fixé une date, et hop on s’est lancées !

Au début, j’étais pas mal perplexe. J’ai trouvé le début très long. Pour ceux qui connaissent Leigh Bardugo, dans un premier temps, ses chapitres sont toujours très longs. Du coup, il faut s’accrocher, je n’ai pas eu l’impression de respirer, ou de prendre de pause. Et j’aime justement les chapitres courts pour ça, étant donné que je déteste m’arrêter en plein chapitre… 🙄

J’aime parier sur moi quand je peux. Et de préférence avec l’argent des autres.

Les choses se débloquent réellement après la fin de la première partie, soit la moitié du livre. Ce qui je trouve est énorme. Puisque c’est assez rythmé vu qu’on enchaîne les chapitres entre Nikolaï et Nina. Mais vraiment trop lent.. Une fois dépassé cette moitié, j’ai vraiment plus savouré ma lecture, je ne sais pas si j’ai trouvé les chapitres moins longs, ou l’action plus entraînante, mais j’ai passé un bon moment. Un autre personnage que j’ai adoré découvrir plus ici : Zoya. Je ne l’appréciais pas particulièrement dans Grisha et là j’ai trouvé qu’elle était vraiment intéressante, et son duo avec Nikolaï m’a particulièrement captivée 👀

Pour les personnages, sans surprise, j’ai bien entendu adoré Nikolaï, en découvrir d’avantage sur lui, sur son passé et ses tourments. Par rapport à Nina, il m’a fallut plus de la moitié avant de réussir à réellement ou l’autrice voulait l’emmener, et arrivé ce moment, j’ai vraiment savouré ses chapitres à elle.

Je suis Nikolai Lantsov. Je ne mérite pas la couronne.

Un premier tome qui démarre sur les chapeaux de roues, mais qui sait se rattraper. J’en attend beaucoup pour la suite !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s