Red, White and Royal Blue – Casey Mcquiston

Auteur : Casey Mcquiston

Publié chez : Martin Griffin’s

Nombre de pages : 425 pages

Prix : 15€

Date de sortie : 14 mai 2019


Le résumé :

What happens when America’s First Son falls in love with the Prince of Wales?
When his mother became President, Alex Claremont-Diaz was promptly cast as the American equivalent of a young royal. Handsome, charismatic, genius—his image is pure millennial-marketing gold for the White House. There’s only one problem: Alex has a beef with the actual prince, Henry, across the pond. And when the tabloids get hold of a photo involving an Alex-Henry altercation, U.S./British relations take a turn for the worse.
Heads of family, state, and other handlers devise a plan for damage control: staging a truce between the two rivals. What at first begins as a fake, Instragramable friendship grows deeper, and more dangerous, than either Alex or Henry could have imagined. Soon Alex finds himself hurtling into a secret romance with a surprisingly unstuffy Henry that could derail the campaign and upend two nations and begs the question: Can love save the world after all? Where do we find the courage, and the power, to be the people we are meant to be? And how can we learn to let our true colors shine through? Casey McQuiston’s Red, White & Royal Blue proves: true love isn’t always diplomatic.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

8/10 – Une très belle surprise !

Si vous suivez quelques comptes anglophones vous avez du le voir passer plus d’une fois ! Et maintenant que Lumen l’a officiellement annoncé pour septembre chez eux, j’ai trop trop hâte que vous puissiez le lire ! J’adore les romances M/M et il me faisait trop de l’œil ! Et je pense jeter un regard un peu plus avisé aux sorties de cette autrice !

On va donc suivre Alex, le fils de la présidente des Etats-Unis et Henry le prince de Galles. J’ai trouvé le début marrant étant donné que nos deux personnages ne peuvent pas se voir, il ne cessent de s’envoyer des vacheries à la figure, et pourtant, derrière cette haine… 👀

Thinking about history makes me wonder how I’ll fit into it one day, I guess. And you too.

History, huh ? Bet we could make some.

Au début je me demandais pourquoi cette romance faisait tant parler d’elle, puisqu’en soit elle n’est pas non plus si originale. Mais elle casse les codes. Le roman se lit très vite, et on a aucun mal à rentrer dans l’histoire. J’ai adoré les références tout au long du roman, c’est très vivant, frais et drôle ! Je l’ai donc lu en anglais, et j’ai trouvé le niveau relativement accessible, j’ai un peu peiné au début parce que je n’avais pas lu depuis quelques temps, mais une fois environ 70 pages dépassées j’ai trouvé que ça roulait tout seul. Un livre donc très abordable que je recommande pour ceux qui débutent la lecture en VO !

J’ai trouvé 70% du temps Alex très horripilant, il avait une attitude assez immature, et plus d’une fois je n’ai pu m’empêcher de lever les yeux au ciel. Pour Henry, il est complètement cliché. Mais j’ai adoré son humour piquant, et je n’ai pas trouvé qu’il était totalement froid contrairement à ce qu’il était décrit dans le roman. En revanche, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages secondaires, j’étais totalement focalisée sur notre couple.

It doesn’t matter where you come from or who your family is—you can always be great if you’re true to yourself. 

Une lecture que je recommande (en revanche, pas aux plus jeunes) fraiche, qui sent l’été, très agréable, à consommer sans modération au bord de l’eau !


Une réflexion sur “Red, White and Royal Blue – Casey Mcquiston

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s