Dear Evan Hansen – Val Emmich

Auteur : Val Emmich

Publié chez : Bayard

Nombre de pages : 423 pages

Prix : 16.90€

Date de sortie : 3 mars 2021


Le résumé :

Le lycée, de base, c’est l’angoisse. Et pour quelqu’un comme Evan, qui souffre d’anxiété sociale, c’est même carrément l’enfer. Sur les conseils de son psy, il s’écrit des lettres à lui-même. Mais lorsque Connor, la brute du lycée, lui en vole une, la vie d’Evan bascule. Car, quelques heures plus tard, Connor est retrouvé mort, avec la lettre sur lui.
Dès lors, tout le monde est persuadé qu’ils étaient meilleurs amis et Evan se retrouve au centre de l’attention du lycée… et de Zoé, la soeur de Connor, qu’il aime en secret. Pour la première fois, Evan se sent compris, apprécié, il se sent exister. Tout ce qu’il a à faire, c’est maintenir l’illusion.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

7/10 – Un roman engagé

Avant tout, je remercie les éditions bayard pour l’envoi de ce roman, qui me donnait très très envie dès qu’il nous a été annoncé ♡

J’étais très curieuse de découvrir la comédie musicale, et maintenant que ma lecture est terminée, l’envie est d’autant plus présente, de ce qu’on m’a dis, certaines émotions représentées dans l’ouvrage ne sont absolument pas similaires sur scène. Le thème du roman est assez lourd mais évoqué de manière léger ce qui atténue cet aspect trop dur.

On va suivre Evan avec une anxiété sociale qui est très marquée au début et qui s’efface au fur et à mesure. Je dois avouer être perplexe face à son personnage. Le roman étant basé sur un mensonge étiré sur tout le long, j’ai éprouvé une gêne constante, j’avais du mal à adhéré à ses propos, je le trouvais un peu injuste pour vous dire.

– C’est souvent le cas quand une personne meurt. Une fois qu’elle est partie, on oublie ses mauvais côtés. On la pare de toutes ses qualités et on en conserve une version idéalisée.

En revanche j’ai adoré Jared, c’est un personnage secondaire que j’aurais voir un peu plus en avant, il a un humour mordant, et quasiment à chacune de ses tirades j’avais un sourire aux lèvres. Et il n’hésite pas une seule seconde à dire les choses à Evan, il ne prend pas de pincettes. Et vu que j’ai eu pas mal de difficultés sur tout ces mensonges accumulés, c’était agréable à lire je dois le dire 👀 Pour le personnage de Connor, qui est finalement peu présent, j’espère pouvoir le découvrir plus dans la comédie musicale, je pense qu’il aurait vraiment pu apporter plus à l’histoire !

Dépassé ce côté antipathique, le roman nous parle de dépression ainsi que de suicide, et j’ai trouvé les extraits particulièrement tristes voir même mélancoliques. Le repli sur soi est aussi évoqué, et c’était particulièrement déroutant, mais dans le bon sens, parce que ce n’est pas un terme très présent en young-adult. Mais j’ai aussi trouvé le roman anxiogène puisque plus Evan s’enfonce dans ses mensonges, plus il devient populaire et il savoure la notoriété, et la gêne persistait de plus en plus à mes yeux.

Il y a un bon million de trucs, du subatomique au cosmique, qui ont le don de m’horripiler au quotidien. Parmi ces trucs, il y a mes initiales, M.E.H. Ça sonne comme le cri de la chèvre : « Mêh ».En gros, c’est l’équivalent d’un haussement d’épaules, ce qui résume assez la réaction de la société à mon égard.

Un roman important sur des thèmes tel que l’anxiété et le mensonge, mais qui se conclut sur un épilogue positif, et réaliste, je recommande ✨


2 réflexions sur “Dear Evan Hansen – Val Emmich

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s