Néo : la chute du soleil de fer – Michel Bussi

Auteur : Michel Bussi

Publié chez : Pocket Jeunesse

Nombre de pages : 508 pages

Prix : 19.90€

Date de sortie : 1 octobre 2020


Le résumé :

Dans un monde où les adultes ont disparu, il existe deux refuges pour les deux bandes rivales qui ont survécu au cataclysme : le tipi et le château. Les uns chassent pour se nourrir, les autres vivent reclus et protégés. Bientôt, une étrange maladie fait peser un risque de famine sur le clan du tipi, le privant de ses proies. Et si ceux du château étaient à l’origine de cet empoisonnement ? L’heure de la confrontation est venue : la guerre entre les deux tribus peut-elle encore être évitée, alors que la nature est plus menacée que jamais ? Zyzo, l’espion au grand cœur du tipi, et Alixe, la reine du château, sauront-ils unir leurs forces pour déjouer les mystères, les intrigues et les trahisons ?


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

7/10 Une très belle surprise !

Au boulot, on s’est pris cette récente sortie jeunesse, un auteur que l’on connaît particulièrement bien pour ses polars addictifs. C’était son premier roman plus jeunesse, et je me suis dis « pourquoi pas! » d’autant que j’ai trouvé le synopsis assez intriguant. J’ai émis quelques doutes dès le départ parce que j’avais lu récemment 2-3 romans un poil plus jeunesse pour qu’au final je sois déçue parce que trop jeunesse pour moi. Et finalement, j’ai été incroyablement surprise, et pas dans le mauvais sens.

La première partie du roman m’a un peu déroutée. J’ai trouvé que c’était décousu, et j’ai même eu la sensation que l’auteur avait du mal à écrire. La plume ne faisait pas naturelle, et je pense que ça n’est pas facile quand on est habitués à écrire pour un public adulte de passer soudainement a de la jeunesse. Et pour ma part, j’ai trouvé que ça s’était ressenti puisque la première partie est assez longue, et pas très captivante, j’ai cru que j’allais rapidement déccrocher.

C’est ce que Marie-Luce a toujours voulu éviter. C’est pour ça qu’elle nous a protégé, qu’elle nous a interdit de tuer des animaux ou de fabriquer des armes. Pour que nous soyons des enfants sans haines, sans jalousie ni colère.

Nos deux clans sont assez éloignés, et chacun à du positif que l’autre n’a pas, et vice versa pour le négatif. A choisir je pense que j’aurais aimé être dans le clan du château, pour la partie « ordonnée » mais les tipis m’ont également fascinée pour leur amour pour la nature et les animaux. Pour les personnages, je n’ai pas grand-chose à vous dire puisque je n’ai pas eu d’attaches particulières pour l’un d’entre eux, je les ai trouvés mignons (enfin pas tous) mais sans plus non plus, peut-être parce que nos personnages ont douze ans et que j’ai eu du mal à m’identifier à eux ? C’est possible en effet.

Bien entendu il n’est pas parfait et je pense que comme je vous l’ai dit, c’est le « manque d’expérience » de l’auteur qui m’a un peu dérangée, néanmoins l’histoire se dévore, j’ai trouvé que ça restait très addictif et entraînant, et on est curieux de voir où nos enfants vont nous mener. D’autant que je suis encore plus alléchée pour la suite, puisqu’on a pleins de questions qui restent sans réponses, notamment pour les adultes : Pourquoi ce choix ? 👀

— Tu sais quoi, Zaza ? continua Saby sur le même ton moqueur. On n’a pas retrouvé le tableau mais on a tout compris ! Les Sabines ont essayé d’arrêter la guerre en se plaçant entre les deux tribus voisines. S’ils voulaient s’entre-tuer, ils devaient les tuer aussi… Et tu sais quoi, Zaza ? Elles ont réussi !

Un premier tome d’une nouvelle saga très intriguant, il me tarde de voir ce que Michel Bussi nous réserve pour la suite !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s