Frankly in love – David Yoon

Auteur : David Yoon

Publié chez : Albin Michel

Nombre de pages : 503 pages

Prix : 19€

Date de sortie : 26 février 2020


Le résumé :

Frank-Li est un Limbo, terme de son invention pour désigner ces adolescents tiraillés entre leur héritage coréen et leur éducation à l’américaine. En ce qui concerne sa vie amoureuse, ses parents n’ont qu’une règle : sa petite amie sera coréenne. Quand Frank s’entiche de Brit, l’intelligente, la merveilleuse, la… blanche Brit, les problèmes s’annoncent. Voyant qu’une autre Limbo, Joy, vit une situation similaire, Frank a une idée : pourquoi ne pas feindre une relation avec Joy, pour sauver les apparences face à papa-maman, et regagner sa liberté ? Plan parfait, mais, sans ses parents sur le dos, face à cette vie qui commence, Frank se demande s’il a vraiment compris ce qu’est l’amour… Ou même ce qu’il est, lui.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

8/10 – Une très belle diversité

Ce roman a été dans ma wishlist dès sa sortie et j’ai eu la grande chance que ma copine Ju me l’achète pour mon anniversaire l’année dernière 🥺 Mais comme vous pouvez le voir j’ai mis un temps fou avant de me lancer dans cette lecture hihi, il me semble que c’est courant mars, j’ai eu envie d’une histoire d’amour qui fasse du bien au moral, alors ni une ni deux, je me suis lancée !

Le roman est hyper diversifié au niveau des personnages, et honnêtement, ça fait du bien, et c’est ça qu’on demande plus ! Et la diversité n’est pas présente uniquement qu’au niveau des personnages, mais également au niveau de la sexualité, et ça c’est pareil, que du plus 👀 Frank est un personnage agréable à suivre, et ses pensées sont très diversifiées elles aussi ahah. D’ailleurs Q ou même les parents de Frank sont très drôles également, et c’est très rafraîchissant, on passe un bon moment avec tous les personnages.

« Car l’amour est plus terrifiant que n’importe quoi. L’amour est une puissante main bleue qui s’abat sur vous depuis les cieux. Tout ce qu’on peut faire, c’est se rendre et prier pour ne pas faire une chute mortelle. »

La palette de thème abordée est importante, dont l’appartenance à une culture avec la double nationalité, et la légitimité ou non des origines, et j’ai trouvé hyper intéressant d’avoir son point de vue. Les réflexions apportés par Frank donnent une véritable attention sur comment s’améliorer soi-même sur la réflexion, et je vous le recommande si jamais vous cherchez des romans pour vous « engager » un peu plus et militer. Et petit plus, le roman est donc pour les ado, et je n’ai pas ressenti de différence, j’ai réellement réussi à m’identifier aux questionnements que l’on se posait durant notre « crise d’adolescence ».

Je ne veux pas trop vous en dévoiler mais la romance m’a fais initialement peur, qu’elle soit trop omniprésente dans le roman. Le revirement effectué par l’auteur m’a complètement prise par surprise, je dois avouer que je ne l’ai absolument pas vu venir. Je suis mitigée, j’ai à la fois aimé ce changement, et à la fois non parce que j’aimais le développement initial. Mais l’humour présent tout le long préserve une certaine légèreté.

Chaque baiser est un gant d’eau tiède passé sur mes pensées fébriles. Qui m’apaise.

Les thèmes sont vraiment le gros plus du roman pour moi, et j’aimerais en découvrir beaucoup plus à l’avenir ✨


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s