Le Prince cruel – Holly Black

Auteur : Holly Black

Publié chez : Rageot

Nombre de pages : 531 pages

Prix : 18.90€

Date de sortie : 2 septembre 2020

Le résumé :

Jude a 17 ans et vit à la Haute Cour de Domelfe dans le royaume de Terrafæ. Enlevée au monde des mortels lorsqu’elle n’était qu’une enfant et élevée avec ses sœurs parmi les puissants, elle a appris à se protéger des sortilèges et à se battre à l’épée. Pourtant, elle subit jour après jour les moqueries et les insultes. Car elle n’est qu’une humaine, vouée à la mort, dans un monde où règnent les Fæs, créatures sublimes, immortelles… et cruelles.

Personne ne la hait plus que le Prince Cardan. Le plus jeune des héritiers de la couronne semble décidé à lui nuire. Jusqu’à la tuer ? Mais Jude, elle, est prête à tout pour gagner sa place à la cour et reprendre le pouvoir sur sa vie.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

8/10 – Une très belle découverte

Qui sur bookstagram n’a pas entendu parler de cette saga ? Je vous le demande. Je l’ai vu passer mainte et mainte fois en VO, elle est hyper appréciée, et j’ai donc sagement attendu qu’une maison d’édition daigne acheter les droits pour le voir un jour sortir en VF 👀 Je me souviens d’ailleurs comment tout le monde n’a cessé de faire des suppositions sur qui allait le traduire. Et malgré le fait qu’il soit sorti en septembre, je n’ai pas craqué ? Mais ma copine Andrea me l’a gentiment offert hihi, merci et coucou si tu passes par là 💛 Alors ni une, ni deux, je me suis lancée !

Le début de l’intrigue m’a beaucoup fait penser à ACOTAR, et je n’ai pu m’empêcher de faire des petites comparaisons. Alors rassurez vous, c’est vraiment juste au début, 2-3 similitudes, mais ça ne va pas plus loin, chaque univers est propre à l’une et l’autre autrice. L’univers est vraiment incroyablement construit, Jude découvre la civilisation des fae et nous également à travers son regard. J’ai d’ailleurs trouvé génial que l’autrice ne nous dépeigne pas les fés comme dans les Disney, puisque dans les mythes originaux, elles n’apprécient pas vraiment les humains, ce qui fait une « continuité logique » à mes yeux.

J’ai beau faire preuve de la plus grande prudence, je finirais par commettre une erreur. Je suis faible. Je suis fragile. Je suis mortelle.

C’est ce que je déteste le plus.

Même si, par miracle, j’arrivais à les surpasser, je ne serais jamais l’un d’eux.

Jude m’a tout de suite plu, elle est courageuse, pleine de ressource, et n’hésite pas à montrer du poing lorsqu’elle fait face à une injustice. Et pourtant, elle se retrouve face à un environnement totalement inconnu, une population qui la déteste elle en tant qu’humaine, et elle va apprendre à jouer de leurs faiblesses pour se battre, elle est géniale. Plus d’une fois elle va chuter, sans abandonner. Taryn sa jumelle m’est au contraire sorti par les yeux dès le départ, j’ai trouvé qu’elle cachait bien son jeu, et qu’elle était hypocrite au possible. Pour Cardan, je ne veux pas trop me prononcer et attendre un peu par la suite, parce qu’après coup, je trouve leur relation franchement problématique. Pour quelqu’un qui harcelait Jude, se mettre subitement à la désirer, je trouve ça un peu… moyen. Alors ok, la ligne entre haine/amour est mince, mais je reste un peu perplexe.

J’ai trouvé l’univers originale, et ce qui m’a plu c’est de voir comme Jude à fait face à des expériences comme l’amour, où la trahison. Puisque oui, les fae peuvent être eux aussi de beaux menteurs et manipulateurs, ce n’est pas un peuple complètement parfait même s’ils essayent de le faire croire aux humains. Et pourtant, je ne m’attendais pas à certains rebondissements, où même à certaines alliances (j’étais wtf pour l’une d’entre elle) et pourtant Jude essaye de garder la tête froide à toute épreuve. Par contre cette fin me laisse sur les fesses, et il me tarde de voir la suite. Même si je sais pas si c’est une bonne idée de lire le second tome direct à sa sortie, la PLS va être longue jusqu’au troisième tome…

Voilà ce qu’ils ne comprennent pas : oui, ils me font peur, mais la peur, c’est ce que je connais depuis toujours, depuis le jour où je suis arrivée ici. J’ai été élevée par l’homme qui a assassiné mes parents, sur une terre peuplée de monstres. Je vis avec cette peur, elle a pris racine en moi, et je m’efforce de l’ignorer.

Une intrigue palpitante, des personnages de folie, il me tarde de découvrir la suite ✨


2 réflexions sur “Le Prince cruel – Holly Black

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s