Shadowscent : Le parfum de l’ombre – P. M. Freestone

Auteur : P. M. Freestone

Publié chez : La martinière

Nombre de pages : 458 pages

Prix : 21€

Date de sortie : 16 janvier 2020

Le résumé :

Dans l’empire d’Armatesh, les parfums sont sacrés. Nectar des dieux, ils sont la clé de tout pouvoir et l’objet de toutes les convoitises et des secrets les mieux protégés. Ils peuvent vous guérir ou… vous anéantir.
Rakel, jeune apprentie parfumeuse, se rend dans la capitale de l’empire pour parfaire sa formation et ainsi, peut-être, trouver le moyen de guérir son père malade. Mais le prince est victime d’un empoisonnement et Rakel, qui se trouvait sur le lieu du crime, est accusée à tort. Obligée de fuir pour sauver sa peau, la jeune fille n’a qu’un but : prouver son innocence. Mais pour y parvenir, il lui faut d’abord découvrir la recette du mystérieux poison utilisé pour tuer le prince et en inventer l’antidote.
Son voyage à travers l’empire aux côtés de Ash, jeune garde du corps du prince convaincu de son innocence, la conduira aux confins des territoires connus.
Il en va de sa vie, mais aussi de celui de l’empire et de la paix, de plus en plus fragile, qui y règne depuis des siècles.
Car le secret du poison pourrait cacher un complot démoniaque hérité de très anciennes et obscures rivalités…


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

8/10 – Une merveilleuse découverte !

Le roman m’a fais très très envie lors de sa sortie, même si le prix m’a pas mal fait tiquer, on peut se le dire (d’autant qu’il n’est pas non plus hyper hyper épais quoi) j’ai mis comme vous pouvez le voir presque 1 an avant de le sortir de ma pal. Pour quelle raison ? Mystère. Je sais que je dis toujours ça, mais je me demande pourquoi j’attends autant de temps pour les lire…

Dès le début de l’histoire, j’ai été happée par l’univers vraiment unique. L’odorat est un élément clé au cœur de l’intrigue, et j’ai trouvé que ça changeait du commun, ce n’est pas courant. Et ça a été pour ma lecture un gros plus, la différence de l’univers. Par contre, je vous recommande malgré tout de rester bien concentré, parce que l’histoire est complexe, et que chaque compréhension de page à son importance.

Lorsque vous craignez de perdre une chose, vous saisissez toutes les occasions de la savourer.

Rakel m’a immédiatement captivée. Sans que je ne sache l’expliquer, elle a attisé mon regard et il me tardait de lire les chapitres avec ses points de vue à elle. Elle est d’ailleurs très douée de l’odorat, et est capable de l’utiliser à escient pour créer un antidote, où un parfum avec une odeur particulière, j’ai trouvé ça fascinant. Et pourtant, elle n’a cessé d’enchaîner les galères les unes après les autres. Accusée d’avoir empoisonné le prince, elle s’enfuit avec le bouclier de ce dernier afin de réussir à trouver un antidote, il s’ensuit alors un long périple pour nos deux héros qui va s’effectuer par leurs points de vue alterné. Pour l’instant je ne désire pas plus me prononcer sur Ash, j’attends de découvrir son personnage plus en profondeur parce que je pense qu’il nous réserve bien des surprises.

Alors vous vous dites surement, mais c’est donc un coup de cœur ? Eh bien ça aurait pu, si je n’avais pas trouvé que leurs tâches n’étaient pas si bâclées, et donc peu crédibles à mes yeux. Comme je l’expliquais en story, un exemple tout simple du début de l’histoire, nos deux héros sont à la recherche d’une bibliothèque devenue mythique car introuvable depuis plusieurs siècles, pour que finalement elle soit trouvée en moins de 20 pages. C’est le seul exemple que je vous citerais pour ne pas vous spoiler concernant la suite de l’histoire, j’ai trouvé ce point un peu dérangeant puisqu’il rendait l’intrigue un peu moins crédible et palpitante alors j’ai trouvé important de vous le souligner !

La confiance brisée est la blessure la plus difficile à refermer. Elle laisse toujours une cicatrice. Toujours.

J’ai été agréablement surprise de ce premier tome (j’ai d’ailleurs été surprise de découvrir lors de ma rédaction qu’il s’agit d’une duologie !) il me tarde de découvrir prochainement la suite !


2 réflexions sur “Shadowscent : Le parfum de l’ombre – P. M. Freestone

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s