Moon Brothers – Sarah Crossan

Auteur : Sarah Crossan

Publié chez : Rageot

Nombre de pages : 373 pages

Prix : 15.90€

Date de sortie : 11 septembre 2019


Le résumé :

Joe Moon a dix-sept ans. Il vient de quitter New York pour aller vivre un temps au Texas. Son frère aîné, Ed, est en prison là-bas. Jugé coupable du meurtre d’un policier, il attend son exécution dans le couloir de la mort. Or, la date approche. Alors Joe veut être là, aider son frère à affronter ces dernières semaines. Car sinon, Ed sera tout seul. Mais voilà qu’un nouvel avocat reprend la défense du condamné… et il a l’air d’y croire. Joe osera-t-il espérer encore ?


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

7/10 – Un roman bluffant

Un roman qui était dans ma pal depuis un an à quelques jours près. Je me suis dis, il faut absolument que je le lise quand même ! Parce qu’une de mes résolutions livresques (je prend mes résolutions toujours en septembre, comme une rentrée scolaire, jamais au nouvel an ahah) est de lire plus de vieux livres qui traînent dans ma pal, plutôt qu’uniquement les nouveautés, parce que vous verriez les livres qui sont là depuis 4-5 ans… Il s’agissait de mon deuxième livre de l’autrice, j’avais lu inséparables traduis déjà à l’époque par clémentine beauvais d’ailleurs.

Le début de l’intrigue est très sombre, on est Texas, dans une famille assez pauvre, le père n’est plus présent dans le foyer, et un jour un des deux frères est accusé de meurtre puis placé en prison puisqu’il a avoué. Au début je me suis dis « aïe j’ai pas choisi un roman joyeux pour les fêtes moi » et puis, finalement, le roman est écris en vers, alors déjà, ça accélère le rythme de lecture, puis j’ai trouvé que ça « allégeait » l’ambiance pesante de l’œuvre, alors pourquoi pas.

On peut savoir tout ce qu’il y a à savoir sur quelqu’un, sa taille, son poids, ce qu’il préfère, œufs à la coque ou œufs au plat, mais y a un truc qu’on ne saura jamais :

c’est l’endroit où son cœur le mène.

Au niveaux de nos deux personnages masculins principaux, Ed m’a laissée pas mal indifférente, sur la première partie du roman on le voit assez peu, et sur la deuxième, même si sa volonté de fer de se battre jusqu’au bout, de croire à sa libération, étrangement je n’ai pas été marquée plus que ça. Par contre le personnage de Joe m’a beaucoup touché, d’autant qu’il y a un laps de temps, il est jeune lorsque son frère est placé en prison, puis il est presque adulte lorsqu’il lui rend visite au parloir. On suit un personnage qui est perdu, il a été interdit de poser des questions sur son frère puisque le reste de la famille ne veut plus entendre parler de lui, alors il y a un mélange de frustration ainsi que de tristesse, et ça se ressent dans son attitude.

Le roman est vraiment fort en émotions, ça monte crescendo, alors ayez les nerfs accrochez parce que je pense qu’il faut être dans le bon mood pour le lire. L’autrice a écris sur ce thème parce que la peine de mort aux USA en général est beaucoup trop mal gérée, et que des personnes sont parfois enfermés injustement durant des années avant d’être finalement reconnus innocents. Et il est primordial qu’un changement ai lieu.

Ça coûte à peu près quatre millions de dollars une exécution. Huit fois plus que de garder quelqu’un toute sa vie en prison. Mais bon, c’est pas une raison pour le faire, apparemment, quand il s’agit de tuer, on trouve toujours l’argent.

Un roman poignant, qu’il faut absolument lire.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s