Idealis – Christopher Paolini

Auteur : Christopher Paolini

Publié chez : Page Turners

Nombre de pages : 848 pages

Prix : 19.90€

Date de sortie : 14 octobre 2020


Le résumé :

Kira Navárez rêvait d’un monde nouveau.
Elle vient de réveiller un cauchemar d’une ampleur intersidérale…
Lors d’une mission de routine sur une planète inconnue, Kira découvre un organisme vivant d’origine extraterrestre. Fascinée, elle s’approche de l’étrange poussière noire. La substance s’étend sur tout son corps et commence à prendre le contrôle. Kira, en pleine transformation, va explorer les dernières limites de sa condition d’être humain.
Mais quelle est l’origine de cette entité ? Quelles sont ses intentions ?
La scientifique n’a pas le temps de répondre à ces questions : la guerre contre les aliens est déclarée, et Kira pourrait bien être le plus grand et le dernier espoir de l’humanité.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

8/10 – Une très belle surprise

Personnellement, je n’ai pas grandi en lisant les Eragon, c’est un univers qui ne m’a jamais attiré, mais il faudrait vraiment qu’un jour je m’y mette, parce qu’avec cette merveille qu’est sa nouvelle duologie, je suis fan de sa plume et je remercie encore les éditions page turners pour l’envoi ♡

Au début, malgré mon impatience de l’attaquer, je dois avouer que sa taille me faisait un peu peur, un peu comme le prieuré de l’oranger ahah mais au final, je me suis dit de ne pas attendre, et j’ai bien fait, parce qu’à peine débuté, je n’arrivais pas a décrocher. 👀

La leçon la plus difficile dans l’existence est d’apprendre à accepter qu’on ne peut pas tout contrôler.

Je dois vous dire que je lisais petit bout par petit bout, c’est un univers dense, riche et j’ai pour habitude de lire le soir en général et vu que j’étais fatiguée, j’avais parfois du mal à me concentrer. On suit donc Kira à laquelle j’ai tout de suite accroché, elle est intrépide, et malgré tous les malheurs qui s’abattent sur elle, elle fait tout pour s’accrocher et poursuivre sa tâche. Elle va être contaminée par une mystérieuse « poussière noire » et avoir un « alien » en elle qui grandit et qu’elle va être capable de manipuler au fur et à mesure d’entraînement.

Je suis complètement fan de la SF, et franchement, il est très bien exécuté. Le livre est découpé en plusieurs parties, on a également droit à des pages de dessins, et d’explication sur l’univers et les planètes, et j’adore quand il y a des petits bonus comme ça. Si j’aurais un point négatif à émettre, c’est la troisième partie que j’ai trouvé un peu plus longue que les deux premières. Ces petites longueurs et répétitions m’ont un peu moins entraînée, et j’ai été un peu moins captivée.

On ne se laisse pas déborder par sa colère. Pas quand il y a des vies en jeu. La violence est un outil. Ni plus ni moins.

Un univers captivant et addictif, un univers intersidéral qui ravira plus d’un les fans d’Eragon une série plus récente ✨


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s