L’année de grâce – Kim Liggett

Auteur : Kim Liggett

Publié chez : Casterman

Nombre de pages : 448 pages

Prix : 19.90€

Date de sortie : 7 octobre 2020


Le résumé :

« Personne ne parle de l’année de grâce. C’est interdit.
Nous aurions soi-disant le pouvoir d’attirer les hommes et de rendre les épouses folles de jalousie. Notre peau dégagerait l’essence pure de la jeune fille, de la femme en
devenir. C’est pourquoi nous sommes bannies l’année de nos seize ans : notre magie doit se dissiper dans la nature afin que nous puissions réintégrer la communauté.
Pourtant, je ne me sens pas magique.
Ni puissante. »

Un an d’exil en forêt.
Un an d’épreuves.
On ne revient pas indemne de l’année de grâce.
Si on en revient.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

Dès que j’ai vu passer ce livre sur la toile, j’ai été tentée. En plus Casterman sont les meilleurs pout teaser un livre à chaque fois 👀 Et je les remercie pour l’envoi de cette merveille.

Ce que j’ai également apprécié, c’est que le résumé ne nous indique rien de l’intrigue. Seulement le début, ce qu’il va se passer pour cette année de grâce aux filles, et c’est ce qui m’a plu, la découverte totale de l’univers par moi-même à ma lecture. De plus, c’est un roman féministe, chaque mot à son importance, et je remercie l’auteure pour ça, parce qu’il est criant de vérité et fait écho à notre société actuelle !

« C’est le problème, quand on laisse entrer la lumière : dès qu’on vous la reprend, l’obscurité paraît encore plus terrible. »

Ce fut un roman assez révoltant et fascinant à la fois à découvrir parce que les femmes sont définies comme des sorcières avec de la magie, et cette année de grâce, exclues entre elles permettrait d’éliminer cette magie, et qu’elles puissent ensuite se marier et fonder une famille. Déjà, j’ai eu la sensation de retourner au moyen-âge ahah puisqu’elles doivent se marier à 17 ans, ce qui dans la société d’aujourd’hui est terriblement jeune 😭 Le roman m’a fait beaucoup pensé à la servante écarlate, les femmes sont « prisonnières » et n’ont aucune liberté, et ça, je vous jure que ça vous donne la hargne.

L’atmosphère du roman est pesante et lourde, et l’action n’est pas particulièrement présente, mais c’est un appel à continuer à manifester et à se battre pour toutes les victoires que nous avons obtenus ces dernières années. Et le roman est aussi particulièrement captivant, chaque élément amène de la surprise, et vouloir découvrir la suite.

« Au village, ce sont les hommes, les représentants de Dieu.

— Regarde autour de toi, répond Kierster en me fixant. Nous sommes les seuls dieux, ici. »

Une lecture féministe, révoltante et poignante qui vous révoltera. Je vous conseille particulièrement de lire les remerciements de l’autrice à la fin qui explique pourquoi ce choix de roman ✨


Une réflexion sur “L’année de grâce – Kim Liggett

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s