Merciful Crows – Margaret Owen

Auteur : Margaret Owen

Publié chez : Pocket Jeunesse

Nombre de pages : 448 pages

Prix : 17.90€

Date de sortie : 19 mars 2020


Le résumé :

L’alliance improbable entre la cheffe d’un clan de parias et un prince rebelle, unis contre une reine impitoyable !
Fie fait partie des Corbeaux, la dernière des castes de Sabor. Les intouchables. Avec son clan, elle écume les routes, prenant en charge les pestiférés pour les brûler. En tant que sorcière, elle dirigera un jour son clan et sera responsable de la survie des siens. Son destin semble tout tracé. Jusqu’au jour où, lors d’une mission, elle aide le prince de Sabor à s’évader du palais pour le soustraire à une énième tentative d’assassinat.
Fie négocie alors avec lui un pacte sacré : si elle conduit le prince en lieu sûr, il promet, une fois roi, de protéger les Corbeaux. Mais il faudra pour cela déjouer bien des pièges et des trahisons…


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

8/10 – Une merveilleuse surprise !

Lorsque pocket jeunesse a annoncé traduire celui-ci, god je n’avais qu’une seule hâte : me le procurer en librairie. En VO il est assez populaire et bien apprécié alors je n’avais qu’une hâte c’était de le dévorer. Mais étrangement, une fois que je l’ai eu, je ne l’ai pas sorti tout de suite, allez savoir pourquoi. J’aurais du 👀

L’aspect premier qui m’a particulièrement captivée, c’est l’univers. Il est très bien décrit et passionnant. On sent que l’autrice à vraiment bien préparé son récit. Le peuple de Sabor est divisé en plusieurs castes, en plusieurs peuples et chacuns ont un pouvoir différent qui apporte un plus à la société. Et qui est d’ailleurs utilisé. Ca je dois avouer que au début, que c’était pas forcément évident à comprendre, c’est très bien expliqué ! Simplement c’était un peu complexe et ça me faisait pleins d’informations d’un coup à comprendre ahah

Ta mère affirmait que tu étais née en colère contre le monde, oui. Et Swain a dit que tu étais née tellement en colère contre le monde que tu pouvais le changer.

Je dois avouer que j’aurais aimé voir un peu plus en détail les autres castes et leurs pouvoirs. Puisqu’ici on suit la caste des Corbeaux, qui est considérée comme l’une des plus « faibles » et pas forcément très utiles. Alors ils sont un peu les rebus de la société. Alors que je trouve leur rôle terriblement important, et beau à la fois. Ils font du chemin afin de rencontrer les personnes atteintes de la peste et les sauver avant qu’elles ne déciment tout le village, aidant aussi aux morts d’avoir de la décence.

Au niveau des personnages, j’ai adoré Fie avec son courage, et sa loyauté débordante envers les siens. Par contre la romance je l’ai vue venir à des kilomètres et je dois avouer que le prince m’a laissée totalement indifférente. Il m’a même agacée. Il était tellement… puéril, et cherchait sans cesse le conflit. Arg.

Ma mère s’assurait que j’aie toujours des parchemins à lire ou des jeux de stratégie à résoudre. Elle affirmait qu’un esprit bien aiguisé servirait plus la couronne qu’une épée bien aiguisée.

Un premier tome prometteur d’un univers original, plein de rebondissements, et une héroïne captivante. J’ai très hâte de découvrir la suite !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s