Hunger Games : La balade du serpent et de l’oiseau chanteur – Suzanne Collins

Auteur : Suzanne Collins

Publié chez : Pocket jeunesse

Nombre de pages : 604 pages

Prix : 19.90€

Date de sortie : 20 mai 2020


Le résumé :

C’est le matin de la Moisson qui doit ouvrir la dixième édition annuelle des Hunger Games. Au Capitole, Coriolanus Snow, dix-huit ans, se prépare à devenir pour la première fois mentor aux Jeux. L’avenir de la maison Snow, qui a connu des jours meilleurs, est désormais suspendu aux maigres chances de Coriolanus. Il devra faire preuve de charme, d’astuce et d’inventivité pour faire gagner sa candidate. Mais le sort s’acharne. Honte suprême, on lui a confié le plus misérable des tributs : une fille du district Douze. Leurs destins sont désormais liés. Chaque décision peut les conduire à la réussite ou à l’échec, au triomphe ou à la ruine.
Dans l’arène, ce sera un combat à mort.


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

6,5/10 – Un poil déçue

Très sincèrement, je n’aurais jamais cru qu’autant de temps après, Suzanne allait nous écrire un nouveau livre dans l’univers d’hunger games ! J’étais si impatiente lorsque j’ai su qu’il allait être traduit ! Et je dois avouer que je suis déçue. J’ai sans doute trop d’espérances, c’est ce qui arrive dans ce genre de contexte.

J’ai l’impression que ça fait une éternité que j’ai dévoré la trilogie, il y a presque dix ans maintenant (arg je me sens vieille en vous annonçant ce chiffre !) J’avais des souvenirs très frais concernant la saga même si je ne les ai pas relus depuis une éternité. Il faut avouer que les films aident aussi.

Parfois il voyait défilé derrière la vitre des villes mortes, livrées aux éléments, et se demandait à quoi avait bien pu ressemblait ce pays au temps de leur splendeur. Quand il s’appelait encore Amérique du Nord et non Panem. Ce devait être magnifique. Des Capitoles partout. Quel gâchis…

J’ai adoré découvrir Panem autant de temps avant l’histoire originelle. Les dixièmes Hunger Games sont sur le point de débuter, la guerre est encore fraîche à la fois dans les mémoires comme dans le décor, il y a encore beaucoup de ruines, de pauvreté et on arrive même à sentir l’amertume envers les districts. Cette première partie m’a beaucoup plu, je dois le reconnaître j’ai adoré. J’avoue cependant que j’ai eu du mal puisque l’autrice nous dépeignait un portrait de Snow (dont le prénom est sincèrement dérangeant on est d’accord ??) qui attisait la sympathie et c’était très déstabilisant parce que je n’avais pas envie d’éprouver de la pitié pour ce sombre personnage.

J’ai également dans l’ensemble apprécié la seconde partie. Même si j’avoue avoir été frustrée. En effet, lors de la trilogie, chaque district, chaque participant nous est analysé, montré, de sorte qu’on s’attache au personnage. De plus c’est avec le point de vue de Katniss, ici on est du point de vue de Coriolanus qui est simplement mentor, et on a peine des informations sur les participants et ce qui se passe dans l’arène, simplement le bilan des personnes décédés dans la nuit. Difficile de s’attacher aux personnages je trouve non ? Lucy m’a laissée particulièrement indifférente, je n’ai pas réussi à la trouver sympathique, et pour Snow, plus on avançait, plus sa part sombre se dévoilait, ça faisait froid dans le dos.

Tu ne seras pas seule dans l’arène ; nous serons tous les deux. Je serai avec toi en permanence. Je ne te quitterai pas des yeux une seule seconde.

Je ne préfère pas vous parler de la troisième partie, c’est celle qui m’a le moins plu, je me suis même un peu ennuyée et je me suis retrouvée pas mal frustrée car on a des questions restées sans réponses. Néanmoins, si vous êtes fan d’hunger games, vous adorerez découvrir Panem sous un nouvel angle et Snow sous un nouveau jour !


Une réflexion sur “Hunger Games : La balade du serpent et de l’oiseau chanteur – Suzanne Collins

  1. Je suis rassurée de voir que le prénom de Snow n’a pas dérangé que moi ahah ! Personnellement j’ai vraiment bien aimé cette lecture même si il est vrai que la 3e partie n’est pas la plus captivante. Mais découvrir la construction des Hunger games m’a passionné !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s